En France, l’habitat participatif (appelé aussi habitat groupé) connait un réel essor. Apparu dans les pays scandinaves, l’habitat participatif a gagné du terrain sur notre territoire avec la crise du logement. Si quelques projets d’habitat participatif existaient vers la fin des années 90, le récent engouement des Français a fait que plusieurs centaines ont vu le jour ces 10 dernières années.

En 2014 la loi ALUR a modifié le Code de la construction et de l’habitation pour permettre tout en l’encadrant la création de sociétés d’habitat participatif, de coopératives d’habitants et de sociétés d’autopromotion (promotion immobilière autogérée par les habitants). Plusieurs personnes se groupant pour réunir leurs ressources et réaliser ensemble une opération immobilière, c’est la base de l’habitat participatif.

Hameau de la Chandelière habitat participatif

Les futurs propriétaires s’unissent pour construire un immeuble et s’investissent dans sa conception pour accéder à la propriété. Ainsi, chacun peut choisir comment aménager son logement (partie privée) mais également les parties communes, jusque dans le choix des matériaux, avec l’aide des autres participants.

L’association Nature et Partage s’intéresse naturellement à l’habitat groupé, qui s’inscrit dans une démarche solidaire en cohérence avec ses valeurs. L’association va donc soutenir la communication pour un projet local dénommé « Hameau de la Chandelière » situé juste à côté de ses locaux, à Gironde-sur-Dropt (33).

Un ensemble de 7 maisons indépendantes est prévu avec en plus une maison commune et des jardins partagés. Déjà 2 maisons sont retenues, dont une pour Bernard Clavière – il pourra organiser des réunions d’information dans la maison commune. Un caisson d’isolation sensorielle sera disponible ainsi que de nombreux équipements pour la santé et le bien-être.

L’objectif est de tendre vers une consommation énergétique limitée. Le mode de construction écologique choisi est le bois massif et l’étude du projet est effectuée par Woodland Concept.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter Serge au 05 56 61 91 05 (heures de bureau) ou laisser vos coordonnées pour un rappel.